024

Abattage traditionnel ou dangereux

ABATTAGE TRADITIONNEL OU DANGEREUX


L’abattage d’un arbre peut être nécessaire en cas de blessures sur la charpentière, des coupes mal cicatrisées, des champignons apparents sur le tronc, qui sont source de pourriture. Parfois c’est simplement l’emplacement de l’arbre qui gêne ou occasionne des dégâts sur les clôtures et les réseaux souterrains… Cette opération délicate est l’affaire de spécialistes expérimentés qui prendront toutes les précautions nécessaires pour sécuriser le chantier.

Si votre arbre à plus de trente ans, il faut vous rapprocher du service technique de votre commune, afin de vous renseigner si le sujet n’a pas été classé par celle-ci. Si cela devait être le cas, vous devriez avoir leur accord avant toute intervention.

Contactez-nous pour toute demande de devis !
 

Les étapes de travail pour l’abattage d’un arbre

Préparation du terrain et mise en place de protections

Un abattage réussi, sans problèmes ni accident, débute par une bonne préparation du lieu d’intervention. Si nécessaire, les élagueurs LELIEVRE nettoieront le terrain concerné pour accéder en toute sécurité à l’arbre lors de l’abattage.

Des protections pour les allées ou le passage des futures branches le long des murs sont mises en place. Il en est de même pour les toitures, vérandas, garages, abris de jardins, ou tout ouvrage qui seraient à proximité.


Un balisage au sol est organisé si besoin, de manière à sécuriser la zone de travail

Les branches basses sont coupées pour un accès plus facile.

Et c’est seulement ensuite que le travail proprement dit pourra commencer.
 

L’entaille d’abattage

Une corde de rappel est installée au sommet de l’arbre afin d’orienter la chute de l’arbre, une fois l’entaille faite.

L’entaille doit être propre, à 45 degrés, d’une profondeur située entre 1/5 et 1/4 du diamètre du tronc de l’arbre.

Principales méthodes pour abattre :
  • la technique classique : l’arbre est tronçonné selon un repère horizontal.
  • la technique par moitié : elle concerne les arbres avec un diamètre important. Comme son nom l’indique, on coupe le tronc en deux moitiés.
  • la technique de l’éventail tiré : avec la pointe de la tronçonneuse, le professionnel creuse un trou en forme d’éventail à l’intérieur du tronc ; puis la partie supérieure est à son tour sectionnée.
  • la technique de la mortaise. Elle s’applique aux arbres penchés. La partie centrale est sectionnée avant le talon de retenue.
  • la technique de l’abattage directionnel : elle touche un cas particulier : les arbres courbés dont la direction de la chute de l’arbre ne correspond pas à la direction naturelle de chute.
Pour les arbres pourris, creux ou jumelés, les arboristes grimpeurs LELIEVRE utiliseront aussi des techniques adéquates, et notamment une nacelle si l’opération l’exige.
 

Tronçonner les branches et le tronc

L’abattage ne s’arrête pas à la coupe de l’arbre. Une fois rendu au sol, les branches sont à leur tour sectionnées et le tronc découpé. Puis tous les détritus sont enlevés de votre résidence.
 

L’abattage d’un arbre est dangereux

Plusieurs précautions sont à prendre. Bien souvent il faut descendre le bois en rappel en petits morceaux. Ainsi il ne s’éclate pas en arrivant au sol, et n’occasionne pas de dégâts aux alentours !
 

Sécuriser les arboristes grimpeurs

Tout d’abord, les professionnels LELIEVRE sécurisent l’intervention en portant des vêtements adaptés, et notamment des protections visuelles, un casque ou encore des protections auditives. Ils portent surtout des vêtements adaptés et anti coupure qui arrêtent la chaîne de tronçonneuse au cas où il y ait un retour malheureux avec un nœud dans le bois par exemple.

L’abattage représente clairement une opération dangereuse.

Les outils sont homologués et présentent des systèmes de sécurité vérifiés par un organisme habilité, l’APAVE.

Ensuite, ils sont toujours au minimum deux par équipe
 

Sécuriser la zone d’abattage dans votre résidence

Dans l’intérêt de tous, les arboristes grimpeurs commenceront par sécuriser la zone d’abattage en créant un périmètre de sécurité afin d’éviter un accident et en étant très attentifs à plusieurs éléments comme :
  • l’existence d’infrastructures telles que les canalisations, les clôtures, les lignes électriques ;
  • le bon état sanitaire des sujets à abattre : champignons, cavités, branches mortes, etc. ;
  • la situation naturelle de l’environnement au moment de l’abattage : pousse des autres arbres et massifs floraux, pelouse, conditions météorologiques, etc.

Couper un arbre : une affaire de professionnels

Devenir arboriste grimpeur ne s’improvise pas. L’abattage d’un arbre est une affaire de professionnels qui requiert des qualifications. Le personnel dédié de l’entreprise LELIEVRE dispose de certificat de spécialisation et suit des formations régulières. L’entreprise possède les titres de qualification H125 – E141.

Pour autant, ils ne s’arrêtent pas là et suivent une formation continue qui leur permet d’être au fait des dernières techniques utilisées.
 

Prix de l’abattage d’un arbre

Plusieurs facteurs doivent être mesurés pour réaliser un devis personnalisé, et notamment la technicité et la dangerosité du chantier mais aussi la taille du tronc. Ils vous demanderont s’ils doivent évacuer les branchages ou non, déchiqueter ou dessoucher la souche… Si vous pouvez vous occuper de réserver deux, trois places de parking pour le stationnement, à proximité du chantier, le coût sera minimisé. Tous ces paramètres auront une influence sur le prix.

Vous souhaitez faire abattre un arbre dans votre résidence ?

Posez-nous vos questions, ou faites votre demande simplement, un spécialiste va vous répondre :
Ou appelez-nous au 01 48 81 00 56