entreprise-paysagiste-873

De l’engrais pour vos rosiers

Il est indispensable d’apporter à vos plantes des compléments nutritifs qui permettront de favoriser leur croissance. Cette fertilisation peut se faire de différentes manières. Qu’en est-il des engrais pour vos roses ? Pour nourrir vos rosiers, l’entreprise paysagiste Lelievre vous propose plusieurs solutions, bio entre autres, liquides ou en granulés, qui assureront à vos fleurs un développement idéal. Quelles sont les diverses solutions qui s’offrent à vous ?
 

L’entreprise paysagiste Lelievre vous donne des conseils !

Quel type d’engrais ?
 
 
Il existe plusieurs types d’engrais qui nourrissent vos rosiers et respectent en même temps la nature.
La fumure organique, c’est-à-dire animale ou végétale, que l’on retrouve notamment dans les râpures de cornes, les excréments des vaches ou des chevaux ou le sang desséché, a le mérite d’être exclusivement bio. (https://www.lelievre.fr/blog/article/comment-traiter-les-mauvaises-herbes-de-son-jardin-de-facon-ecologique-et-ecoresponsable) Elle apportera à vos sols des nutriments riches comme l’azote, le phosphate ou le potassium (que l’on retrouve aussi par exemple dans les cendres de bois).
Vous pouvez aussi utiliser des engrais liquides ou en granulés que l’on retrouve dans le commerce.
L’entreprise paysagiste Lelievre vous conseille des engrais naturels qui respectent l’écologie et assurent une aussi bonne floraison à vos rosiers.
Pensez par exemple au marc de café : il stimule la croissance des plantes lorsqu’il est mélangé à la terre du rosier et sa forte odeur permet aussi d’éloigner les insectes. Les cendres de bois permettent quant à elles d’éviter les maladies des plantes et ont l’avantage d’éloigner les gastéropodes. L’eau de cuisson apporte de nombreux oligo-éléments et constitue un parfait engrais liquide. N’hésitez pas à arroser les pieds de vos rosiers avec en hiver.
 
 
Quelles solutions pour nourrir vos rosiers en pots ?

 
Lorsque vos roses sont en pot, vous pouvez utiliser un compost assez riche ou une fumure organique comme évoqué précédemment. Pensez à nourrir vos roses une fois tous les quinze jours de cet engrais jusqu’à ce que la floraison soit terminée.
Pour vos rosiers en pleine terre, s’ils ne fleurissent qu’une fois dans l’année, utilisez l’engrais au printemps. (https://www.lelievre.fr/blog/article/jardiner-en-ile-de-france-les-plantations-du-printemps) S’ils fleurissent constamment, pensez à un second apport d’engrais en été.
 
 
 
Quand et comment nourrir vos rosiers ?
 
 
Lorsqu’arrivent l’automne et l’hiver, disposez du fumier ou du compost au niveau du pied du rosier. La terre ne doit pas être gelée. Effectuez une sorte de griffe dans la terre au pied des rosiers, dispersez ensuite l’engrais choisi et incorporez votre engrais au sol avant de remettre la terre par-dessus pour protéger vos pieds.
Attention aux quantités d’engrais à mettre. Elles varient en fonction de votre choix, granulé, engrais liquide ou fumure organique.
Lorsqu’arriveront ensuite les premiers boutons, vous devrez répéter cette opération pour garantir à vos rosiers une croissance optimale.